Accueil Non classé Les précautions à prendre avant d’acheter sa maison
Les précautions à prendre avant d’acheter sa maison
0

Les précautions à prendre avant d’acheter sa maison

Fatigué des déménagements à répétition et ne voulant plus jeter l’argent du loyer par les fenêtres, votre décision est prise : vous allez acheter votre maison. Par ailleurs, avoir son « chez soi » et créer son propre cadre de vie est un pur bonheur. C’est un investissement utile et sûr, mais qui, mérite, réflexion et attention.

Les questions à se poser avant l’achat

L’achat d’une maison représente un gros investissement. Il faut donc, avant de se lancer dans l’achat, se poser les bonnes questions pour ne pas avoir de regrets plus tard. Commencez par bien déterminer la zone géographique où doit se trouver votre futur logement. Et tenez compte de votre travail, de vos activités, surtout, dans le cas où vous souhaitez déménager de votre région actuelle. L’idée d’habiter dans le Sud-Ouest vous séduit, et vous souhaitez avoir une maison qui vous donne un accès facile à la mer ? Un bien immobilier à Hossegor répondrait alors à vos attentes. La ville est magnifique, propre et bien entretenue. Mais combien d’années comptez-vous garder ce logement ? Selon les experts, l’acquisition immobilière n’est intéressante que si vous songez à y rester pour au moins 6 ans. Dans le cas contraire, une location vous serait financièrement plus intéressante.
Ensuite, souhaitez-vous acheter une maison neuve sur plan ou une ancienne ? Le neuf requiert un investissement plus important, mais vous avez une maison prête à être habitée. Un achat dans l’ancien ne manque pas non plus d’atouts, c’est moins cher et les maisons anciennes ont en général plus de charme. Il vous faut seulement bien évaluer les travaux d’entretien à effectuer.

Négociez et estimez le coût total de votre investissement

Lorsque vous avez trouvé la maison de vos rêves, négociez son prix. Sachez en effet que le prix proposé et le prix d’achat réel pourraient présenter de fortes différences. N’hésitez pas à négocier à 20 ou 30 % plus bas. Et méfiez-vous, après une petite négociation, le vendeur pourra déjà vous faire croire que vous réalisez une bonne affaire.
Outre le prix du logement, estimez également les divers frais liés à l’achat comme les frais d’agence si vous avez fait appel à une agence immobilière, les frais du notaire et les impôts. Et enfin, quand tout est bien déterminé et clair, trouvez la banque qui vous offre un meilleur taux de prêt pour le financement de votre acquisition immobilière.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *